L’anti Black Mirror : quand la fiction rend le futur désirable

Pour imaginer des futurs utopiques et trouver des solutions innovantes aux problèmes de notre société, le cabinet Bluenove a lancé les ateliers d’écriture Bright Mirror. Notre journaliste s’est prise au jeu. [Lire plus…]

Ndlr : Black Mirror, c’est le futur qui se prépare si on ne fait pas la transition sociétale qui seule peut amener l’économie collaborative et la démocratie et donc de facto l’écologie et la contribution de tous au sein de l’intelligence collective.

A l’état tel quel, ce qui est décrit là ne peut pas se produire, on ne peut pas à la fois avoir une société de la rentabilité reposant sur le socle de la redistribution par l’emploi et une société démocratique et écologique.

Soit on travaille et on ne contribue pas à la vie communautaire en polluant, soit on a une vie communautaire interactive et contributive. C’est ça le Renouveau Sociétal… CQFD

Laisser un commentaire

Fermer le menu