L’Agence française de développement s’adapte à la donne chinoise

L’Agence française de développement s’adapte à la donne chinoise

A l’heure où la Chine met sur la table 60 milliards de dollars pour l’Afrique, dont quinze milliards d’aide gratuite et de prêts sans intérêts, Paris renforce sa coopération bilatérale et muscle l’Agence française de développement. Plus de dons et moins de prêts. Plus d’instruments de financement et surtout, une volonté d’être plus visible. [Lire plus…]

Ndlr : Le coup de boost de la Chine à l’Afrique est tel qu’il contraint même la France a renforcer sa coopération au développement et modifier son comportement.