La vérité sur les émissions de carbone du nucléaire

La vérité sur les émissions de carbone du nucléaire

« It calculates that while the range of emissions for nuclear energy over the lifetime of a plant reported from qualified studies examined is from 1.4 g of carbon dioxide equivalent per kWh (g CO2e/kWh) to 288 g CO2e/ kWh, the mean value is 66 g CO2e/kWh. The article then explains some of the factors responsible for the disparity in lifecycle estimates, in particular identifying errors in both the lowest estimates (not comprehensive) and the highest estimates (failure to consider co-products). »

EDIT : j’ai perdu le lien d’origine, je me suis planté dans le partage, alors j’ai mis sur mon site les rapports d’Elsevier directement que vous pouvez atteindre ici [Lire plus…]

Ndlr : Non, le nucléaire n’est pas un avantage en termes d’émission de carbone. Il n’en émet pas chez nous, mais il en produit ailleurs, dans les pays producteurs d’Uranium, où il produit d’autres dommages collatéraux, sociaux, sociétaux, sanitaires, environnementaux.

Le nucléaire est l’énergie de très loin la plus chère, la plus dangereuse et la plus polluante sur le long terme. Elle n’est propre que parce qu’on ne prend en considération toute la chaîne de production et elle n’est bon marché que parce qu’on ne considère que les coûts immédiatement visibles.

Et Elsevier n’est pas une ONG dont l’objectif est la lutte contre je ne sais quoi, je vous laisse taper le nom dans votre moteur de recherche préféré si vous ne connaissez pas, c’est une référence de niveau mondial qui fournit de l’analyse de données aux gouvernements, l’ONU, les entreprises multinationales.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench