Honda devient le premier constructeur automobile autorisé à vendre un véhicule autonome de niveau 3

Honda devient le premier constructeur automobile autorisé à vendre un véhicule autonome de niveau 3

La Honda Legend équipée de ce système de conduite autonome sera disponible fin mars 2021. [Lire plus…]

Ndlr : Ca n’a rien d’étonnant. La vraie spécialité de Honda, plus que de construire des voitures, c’est l’innovation. La marque repose essentiellement sur la recherche. Alors c’est moins le cas aujourd’hui ou les hautes technologies deviennent de plus en plus triviales pour les industriels, mais à l’époque, Honda était ce qui avait inspiré la marque « Leader » dans la bande dessinée Michel Vaillant. Une marque inconnue, invisible, qui ne produit rien mais dont la fille du fondateur dit à son amant Steve Warson, dont elle fera le nouveau Leader à la place de son père décédé, « que tout le monde roule en Leader, sans le savoir ». Et, de fait, il y avait à l’époque des brevets Honda absolument partout sur les voitures de toutes les marques. Que ce soit dans la boîte à vitesse, dans le système d’injection, dans l’ABS.

Si l’innovation ne saurait plus être aujourd’hui le moteur économique principal de la marque qui a désormais affaire à la puissance de groupes devenus très innovants comme Volkswagen ou GM, sans parler d’une foultitude de nouveaux acteurs plus ou moins inconnus travaillant chacun dans le garage à papa, on voit là que même si Honda ne parle pas, ils agissent quand même encore dans l’ombre et que l’esprit d’innovation ne les a pas quittés.

Bien sûr, ils ne sont pas seuls à avoir une conduite de niveau 3, quasiment tous les constructeurs en ont une. Mais ils sont les premiers à être parvenus à prouver une fiabilité, à être suffisamment qualitatifs pour passer à l’échelon industriel.