Facebook prouve le point de vue d’Elizabeth Warren en supprimant ses publicités sur le démantèlement de la firme

Facebook a donné raison à la sénatrice Elizabeth Warren de vouloir démanteler des géants de la technologie comme Amazon, Google et Facebook parce qu’ils ont trop de pouvoir, en supprimant un certain nombre de publicités placées par la campagne présidentielle de la candidate démocrate aux élections présidentielles de 2020, selon Politico. Les publicités qui ciblent les géants de la technologie, y compris Facebook, ont été conçues dans le cadre de la campagne présidentielle de Mme Warren qui cherche à se démarquer des autres candidates démocrates. Les annonces ont été placées après que Warren ait promis, la semaine dernière, qu’elle travaillerait à briser ces entreprises en inversant les grandes acquisitions, si elle était élue présidente en 2020. [Lire plus…]

Ndlr : Honnêtement, je crois en la sincérité de Facebook lorsqu’ils disent qu’ils ont retiré les annonces en raison de la violation de leur politique d’utilisation de leur logo. Mais ça ne signifie pas qu’ils ne compromettent pas la démocratie ni qu’ils soient parfaitement démocrates. Ca démontre bien au contraire qu’ils ont déjà installé un système de protection de leurs prérogatives de manière automatique si efficace qu’il est à même de compromettre éventuellement une campagne présidentielle américaine. Si Elizabeth Warren n’avait pas protesté et/ou récupéré politiquement l’argument, Facebook n’aurait surtout pas restauré spontanément ces annonces qu’elle aurait dû refaire en les rendant moins compromettantes et acceptables pour la démocratie telle que l’exige Facebook.

Laisser un commentaire

Fermer le menu