En Allemagne, un cirque remplace les animaux par des hologrammes

En Allemagne, un cirque remplace les animaux par des hologrammes

Le cirque allemand Roncalli a décidé de se passer de ses animaux en 2018 afin de lutter contre la maltraitance animale. Plutôt que de s’en passer totalement, le cirque a décidé de miser sur les nouvelles technologies et les a remplacés par des hologrammes. [Lire plus…]

Ndlr : J’avais déjà entendu parler de cas comme celui-là. Certains envisagent des zoos virtuels holographiques et il existe déjà un aquarium virtuel où les aquariums sont des écrans. C’est très réaliste parce que si on tapote l’écran comme si on tapotait une vitre d’aquarium, les poissons virtuels réagissent naturellement.

Autant dire que pour le respect de l’animal c’est un progrès considérable. Les zoos ont un rôle de conservation majeur, ils sont indispensables et les visiteurs sont leur première source de revenu… mais aussi de problèmes. Les visiteurs sont un stress pour certains animaux dans certaines circonstances. Avec les hologrammes il est possible d’envisager des parcs plus grands où le visiteur verra quand même l’animal sans le déranger. Sans compter les possibilités interactives offertes, comme la possibilité de faire appel à des fiches informatives ou l’achat de produits dérivés correspondants à l’animal.

La technologie n’en est qu’à ses balbutiements, mais un américain envisage de réaliser un delphinarium holographique. Un delphinarium pour des orques, des dauphins, des otaries, sans orques ni dauphins ni otaries.

Laisser un commentaire

Fermer le menu