Empirically grounded technology forecasts and the energy transition

Empirically grounded technology forecasts and the energy transition

Rapidly decarbonising the global energy system is critical for addressing climate change, but concerns about costs have been a barrier to implementation. Most energy-economy models have historically under estimated deployment rates for renewable energy technologies and overestimated their costs [Lire plus…]

Ndlr : Extrait traduit :

« La décarbonisation rapide du système énergétique mondial est essentielle pour lutter contre le changement climatique, mais les préoccupations relatives aux coûts ont constitué un obstacle à la mise en œuvre. La plupart des modèles d’économie de l’énergie ont historiquement sous-estimé les taux de déploiement des technologies des énergies renouvelables et surestimé leurs coûts.

Nous adoptons ici une nouvelle approche basée sur des méthodes probabilistes de prévision des coûts qui ont fait des prédictions fiables lorsqu’elles ont été testées empiriquement sur plus de 50 technologies. Nous utilisons ces méthodes pour estimer les coûts futurs des systèmes énergétiques et constatons que, par rapport à la poursuite d’un système basé sur les combustibles fossiles, une transition rapide vers l’énergie verte entraînera probablement des économies nettes globales de plusieurs milliers de milliards de dollars – même sans tenir compte des dommages climatiques ou des co-bénéfices de la politique climatique.
Nous montrons que si l’énergie solaire photovoltaïque, l’énergie éolienne, les batteries et les électrolyseurs d’hydrogène continuent à suivre leurs tendances actuelles de déploiement à croissance exponentielle pendant une autre décennie, nous atteindrons un système énergétique à émissions quasi nulles d’ici vingt-cinq ans.

En revanche, une transition plus lente transition plus lente (qui implique des tendances de croissance du déploiement inférieures aux taux actuels) est plus coûteuse. De plus une transition basée sur le nucléaire est beaucoup plus coûteuse. »