Elon Musk Says He Got Monkey to Control Computer with Its Brain

Elon Musk Says He Got Monkey to Control Computer with Its Brain

Elon Musk is developing a chip to implant in the brain that allows humans to control computers with their minds, and says a monkey’s done it already.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Il faut bien imaginer ce que ça implique en matière de trivialisation de la machine. Pour illustrer, nous avons la même démarche dans un Airbus, où les pilotes en fait ne pilotent pas. Le pilote se contente de donner une instruction à l’ordinateur avec son joystick et l’avion fait les calculs de trajectoire et s’exécute conformément aux souhaits du pilote. Ca permet d’avoir un pilote qui réagit à vitesse informatique, ce qui a permis de réduire la consommation en inscrivant des paramètres de vol si sensibles que techniquement l’avion ne serait pas pilotable par un humain. Avec cet implant, même le joystick n’est plus nécessaire. Et donc un singe pourrait très bien « piloter » un Airbus si tant est qu’il est simplement capable de penser « j’aimerais aller à tel endroit ». L’avion lui étant déjà capable de décoller, voler et atterrir tout seul.

Et donc avec cet implant, vous pouvez twitter en cuisinant, relever vos emails aux toilettes aussi bien construire une voiture si vous avez l’équipement automatique pour et ce même si vous n’avez absolument aucune idée de comment une voiture est construite.

Une application concrète de cet implant pourrait être la commande d’un robot d’aide à domicile piloté par la personne qu’il sert docilement. Ainsi que la commande d’un fauteuil roulant électrique, par exemple. Mais aussi un chirurgien opérant depuis n’importe où sur la planète qui au lieu de tenir des commandes mécatroniques se contente « d’être » le robot-chirurgien