ELLE DEVRA REMBOURSER 48.000 EUROS À SON PROPRIÉTAIRE POUR AVOIR SOUS-LOUÉ SON APPARTEMENT SUR AIRBNB

La Cour d’appel de Paris vient de confirmer la condamnation d’une jeune femme qui sous-louait son appartement sans l’accord de sa propriétaire. [Lire plus…]

Ndlr : On ne le dira jamais assez, Airbnb n’est pas une société de l’économie collaborative. C’est au contraire une entreprise reposant sur des préceptes ultracapitalistes les plus sauvages. L’entreprise a déjà ravagé (et le mot n’est pas trop fort) plusieurs dizaines de villes et continuer de les ronger, Paris en souffre directement. Il appartient donc à la société d’apprendre à s’approprier l’outil et aussi à en réguler les dérives. Et de sous-louer « son » logement sans l’autorisation du propriétaire en est évidemment une. Si le propriétaire veut le louer sur Airbnb, il n’a  pas besoin de vous prendre en locataire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu