Economie collaborative et destruction d’emplois : la double face d’Airbnb

Economie collaborative et destruction d’emplois : la double face d’Airbnb

[ Lire plus… ]

Ndlr : La destruction d’emplois on s’en fiche, c’est normal, c’est une évolution naturelle. Il faudrait plutôt parler de « destruction de richesse » et de réduction de la redistribution de la création de richesse donc de creusement des inégalités. Non, Airbnb, pas plus qu’Über, la Ruche qui dit oui, Blablacar, Ouicar, etc… ne sont des entreprises de l’économie collaborative. http://thierrycurty.fr/economie-partagee-pas-encore-positive/ ; Tout au contraire, il s’agit de la surexploitation néo-libérale ultracapitaliste d’un courant surfant sur le « collabwashing ».