Droits voisins : le remède se révélera-t-il pire que le mal pour les médias ?

Droits voisins : le remède se révélera-t-il pire que le mal pour les médias ?

Le Parlement européen a adopté mercredi 12 septembre à une large majorité la directive sur les droits d’auteur, qui instaure un « droit voisin » pour la presse afin de réduire sa dépendance économique aux Gafa, et force les plateformes comme Google, Facebook et Twitter à mieux rémunérer les ayant-droits des contenus qu’ils hébergent. Mais pour ses opposants, cette grande victoire sur le papier entraîne des défis techniques d’une grande complexité et ne règle pas le problème du modèle économique des médias ni celui de leur dépendance aux plateformes. [Lire plus…]

Ndlr : Une vraie cata, qui va donner le pouvoir aux GAFA. Ce sont eux qui les données, ce sont eux qui ont la technologie et s’il est vrai qu’ils amassent 90% des recettes publicitaires, ce sont les médias qui en placent le plus une fois le chaland redirigé vers l’article original.

Et ça c’est EXCLUSIVEMENT parce que les médias sont incapables de s’adapter et, surtout, refusent d’entendre.

Le résultat de tout ceci c’est que les médias gratuits vont se propulser au sommet. Je pense même du coup à en créer un pour gagner ma croûte. La même info qu’on trouve aujourd’hui dans tous les médias, mais grauite et diffusée gratuitement sur Facebook, Google et consorts.

C’est juste une question de modèle économique. Je l’ai, je sais ce qu’il faudrait faire, et puisque les médias ne veulent pas entendre, pas grave, on les coulera et on passera à autre chose.

En attendant, je me réjouis de voir si FB et Google vont accepter de payer. A mon avis, ils vont recevoir des avalanches de proposition : »nous vous pouvez nous partager gratuitement ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu