De #jagärhär à #jesuislà, ces internautes qui s’engagent contre la cyber-haine

De #jagärhär à #jesuislà, ces internautes qui s’engagent contre la cyber-haine

Un mouvement internaute citoyen commence à faire parler de lui sur les réseaux sociaux et dans les médias : né il y a quelques années en Suède, #jagärhär a aujourd’hui des ramifications dans différents pays, en Europe, aux États-unis, jusqu’en Australie et bientôt en Inde. [Lire plus…]

Ndlr : « Les réseaux sociaux ont donné le droit à la parole à des légions d’imbéciles qui avant ne parlaient qu’au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel.
C’est l’invasion des imbéciles.

Umberto Eco »

Et ça se ressent de plus en plus, mais la société en prend conscience et le revers de cette prise de conscience aboutira immanquablement à une restriction de la liberté d’expression. Internet qui aurait dû être l’aboutissement ultime de la liberté d’expression en deviendra l’instrument de sa censure. Durant des années on a dit que les conneries qu’on y trouvait étaient une catastrophe pour la démocratie et il nous était rétorqué que le peuple était adulte et qu’il savait faire la différence. Maintenant on voit les conséquences et du coup, comme de juste, la démocratie est menacée.

Toute mesure de réparation prise ne peut consister qu’en une mesure de restriction de la liberté d’expression, fatalement perçue comme une censure et donc favorisant le complotisme et le populisme.  En réalité, les populistes sont juste en train de ronger notre civilisation. La bonne nouvelle, c’est que la société commence à s’organiser pour se défendre et intégrer internet, se l’approprier, pour qu’il serve enfin à autre chose qu’à colporter des rumeurs, des légendes humaines, des hoax.

Laisser un commentaire

Fermer le menu