Crise de la livre turque, l’inquiétante onde de choc

L’effondrement de la devise turque sur fond de fortes tensions diplomatiques entre Ankara et Washington survenu brutalement vendredi, suscite bien des inquiétudes auprès des marchés financiers. [Lire plus…]

Ndlr : Il y a déjà belle lurette que la Turquie est en réalité foutue. Il y a deux ans nous disions que les fondamentaux sont très défavorables, Il y a un an qu’elle prenait tout droit le chemin du Venezuela. Là, elle est dans la situation du Venezuela il y a 4 ans et le dictateur adopte exactement la même posture que Maduro, avec les mêmes conséquences.

Sauf que contrairement au Venezuela la Turquie est une économie majeure, pour éviter la contamination, ses partenaires n’attendront pas pour l’isoler. Le Venezuela a pu rester des années dans l’UNASUR avant que finalement son adhésion ne soit suspendue symboliquement et que les économies environnnantes ne l’isolent économiquement. La Turquie est beaucoup plus impliquée au sein de l’Europe.

Laisser un commentaire

Fermer le menu