Chasseurs, « premiers écologistes de France » : un slogan qui fait polémique

Les chasseurs se revendiquent comme étant « les premiers écologistes de France » dans une campagne de publicité qui vient d’être lancée. Un slogan qui ne passe pas, notamment auprès des écologistes eux-mêmes. [Lire plus…]

Ndlr : Ils sont tellement écolos qu’ils organisent des lâchers et « traquent » les animaux derrière des clôtures pour avoir quelques trucs vivants à atomiser.

J’ai quelques épisodes qui prouvent qu’ils sont vraiment très écolos.

Je vivais en 98 à Labarthe-Inard, dans la maison d’habitation d’un site industriel à l’abandon, au bord de la Garonne. Un jour j’ai vu une cane qui ne bougeait pas quand je l’approchais. Je vais voir, elle était attachée, pour que ses cris attirent les mâles. Les chasseurs étaient sur l’autre rive, dans un affût et tiraient devant eux, dans les fourrés d’en face, où les canards nichaient.

Ca a été très chaud quand j’ai appelé le président de l’ACCA locale, mais j’ai mis fin au massacre. La saison avait plusieurs semaines de retard et les mères nichaient encore.

Je pourrais citer d’autres exemples où j’ai été menacé chez moi, sur les terres où je vivais, légitimement, évidemment, par des chasseurs, parce que je les gênais lors de leur chasse. A une occasion il a même fallu s’armer pour se défendre. Mon ami propriétaire des lieux voyant ça est allé chez lui et a ramené de quoi équiper une armée, nous avons pris chacun un fusil à répétition et un pistolet et nous avons avancé vers les chasseurs qui nous menaçaient. Ca c’était dans la région nord-toulousaine. Ca m’est aussi arrivé plus au Sud, où un jour des chasseurs qui chassaient dans le champ du domaine nous ont menacés. La semaine suivante ils tuaient le chien d’un des ouvriers parce qu’il perturbait la chasse, sur le domaine.

La vérité est qu’il y a 30 ans on voyait des troupeaux de chevreuils qui paissaient dans les prés. Aujourd’hui ils ont totalement disparu. On voit de temps à autres un ou deux chevreuils, en roulant, mais c’est tout.

Ca fait 8 ans que je vis au même endroit, dans la nature, où nous avons acheté une maison avec quelques milliers de mètres. En 8 ans, je n’ai pas vu UN SEUL animal sauvage, excepté quelques oiseaux. Et je vis vraiment au beau milieu de nulle part. IL y a des centaines de mètres jusqu’au plus proche voisin. Sur 10km² il n’y a pas plus de quelques centaines d’habitants.

Ca c’est la réalité écologique des chasseurs.

Laisser un commentaire

Fermer le menu