Catastrophes climatiques : le prix à payer pour les villes côtières américaines

Face à l’augmentation des risques de catastrophes climatiques, les Etats-Unis essaient de se préparer en améliorant les structures de protection des villes côtières à risque. Mais toutes ne pourront pas être sauvées. Il va falloir choisir. [Lire plus…]

Ndlr : La France et la Belgique ou l’Italie aussi sont concernés, mais de manière moins prégnante que les USA où un certain nombre de villes sont en-dessous du niveau de la mer… dont une grosse part de New York. Comment protéger Manhattan ? Son importance économique a beau être majeure, ça va coûter une fortune et il faudra faire preuve de créativité, parce que des digues ne suffiront pas, il faudra des murs d’enceinte gigantesques.  La Nouvelle-Orléans, quand à elle, autant dire qu’elle disparaîtra dans les flots. Une ville magnifique, porteuse d’histoire, mais déjà tellement coûteuse aujourd’hui avec ses tornades dévastatrices et ses inondations ravageuses à répétition. Clairement le choix de la sauver ne se fera pas, sauf à ce que la ville parvienne à se réinventer une vie pour justifier de son existence.

Laisser un commentaire

Fermer le menu