BCE : Christine Lagarde tacle Berlin deux jours avant sa prise de fonction

BCE : Christine Lagarde tacle Berlin deux jours avant sa prise de fonction

Christine Lagarde, qui prendra ses fonctions à la tête de la BCE dans deux jours, a critiqué l’Allemagne sur son manque d’investissements pour relancer la croissance européenne, ce mercredi au micro de
[ Lire plus… ]

Ndlr : Berlin a raison sur toute la ligne. Les taux bas sont une catastrophe qui fait que les économies avancées traînent le monde dans la faillite. Et d’orienter la BCE vers une finance verte revient à générer une économie dirigée et donc à compromettre la diversité de l’innovation. Ce n’est pas à la BCE de décider de ce qui est vert de ce qui ne l’est pas.

C’est simple à comprendre, toute cette chienlit ne repose que sur un seul pilier, le refus obstiné d’évoluer et donc de mettre fin à l’emploi comme socle de la redistribution. Plutôt tout détruire qu’évoluer et réaliser la #TransitionSociétale du 21ème siècle. Nous en sommes exactement au même niveau qu’en 1920 pour les mêmes raisons avec les mêmes conséquences que dix ans plus tard.

Nous aurons donc une crise économique majeure avant que la société n’accepte l’idée que le travail c’est terminé.

Christine Lagarde, c’est l’ancien monde, échu, obsolète, anachronique depuis des décennies.