Assemblée Nationale : Kaïssa : « Je nettoie 1.400 m2 de bureaux en trois heures »

Elles sont les « éternelles invisibles », selon la formule de la philosophe Geneviève Fraisse (1). Chaque jour, les femmes de ménage briquent les bureaux, les salles de réunion, les amphi de facs… à des heures où salariés, fonctionnaires et étudiants n’ont pratiquement aucune chance de les croiser. [Lire plus…]

Laisser un commentaire

Fermer le menu