À moyen terme, l’isolation des passoires thermiques est inefficace, selon une étude britannique

À moyen terme, l’isolation des passoires thermiques est inefficace, selon une étude britannique

La première recherche s’intéressant à l’effet de l’isolation des logements révèle que la baisse de la consommation d’énergie par ménage est faible. En Grande-Bretagne, les économies d’énergie disparaissent entre deux et quatre ans après une rénovation. Explications [Lire plus…]

Ndlr : C’est évident et il y a longtemps que je dénonce cet acharnement à l’isolation. Il faut le faire, bien sûr, mais au fil de l’eau. Comme c’est pratiqué, ça induit une explosion des émissions industrielles pour produire les biens et équipements nécessaires pour l’isolation et leur installation. Et l’incidence de l’isolation s’atténuant avec le temps plus rapidement que le temps de retour, le bilan final risque d’être négatif. De plus ça va générer une crise du logement épouvantable, avec des loyers bien trop chers pour une masse de population. D’autant qu’une grosse part des passoires thermiques sont des appartements de pauvres. C’est une nouvelle catastrophe en cours qui est en train de se dérouler en raison de l’incompréhension de la transition écologique et l’urgence climatique qui impose de faire, n’importe quoi, même absurde, mais faire. Ce ne serait rien si c’était efficace même dans une moindre mesure et que ça ne compromette pas la transition écologique, seulement voilà, non seulement ce n’est pas efficace et inconfortable pour la population de plus en plus brimée par des politiques liberticides, mais, ce qui est beaucoup plus grave, durant ce temps la transition écologique attend.