VIDEO : L’Islande, miracle économique… et modèle pour les Européens ?

Nos reporters sont retournés en Islande, dix ans après la crise qui a ébranlé le pays lors de l’effondrement de son système bancaire. En quelques années, les Islandais ont tout remis en cause : structures financières, vie politique et organisation de la société. L’économie a rebondi de façon spectaculaire, tandis que la vie politique s’est profondément réformée et que les femmes ont pris une place grandissante dans la société. [Lire plus…]

Ndlr : Ah non, ça ne va pas recommencer cette histoire ? Pour payer leur dette ils ont augmenté les quotas pêchiers, les faisant passer de 40’000 tonnes à 140’000 tonnes, c’est le maquereau et le hareng qui ont fait les frais de leur incurie.

Vous voulez aussi qu’on augmente les quotas de surpêche et qu’on relance la chasse à la baleine pour amortir la dette, peut-être ?

On pourrait aussi exploiter notre pétrole de schiste ? Réouvrir les mines de charbon ? Libéraliser les armes ? Ca marche, Trump l’a fait et ça donne de la croissance, pourquoi on ferait pas pareil ? C’est pas un exemple pour l’Europe ?

A un moment donné il faut arrêter de dire n’importe quoi.t

Et c’est bien ce qu’est cet article. Les islandais ont rassemblé une Assemblée constituante, qui n’a pas marché. Sa seule réussite a été de décréter que la ressource était un bien commun. C’est comme ça que la population a décrété qu’elle pouvait massacrer librement le poisson et les baleines. Sinon, elle avait conservé le même président à la sortie.

Ils n’ont pas « nationalisé » les banques, ils ont nationalisé UNE banque qui était à l’origine de la crise. Et ils n’avaient pas le choix, ils l’ont fait parce qu’ils espéraient à la base la refinancer. C’est quand ils se sont aperçus que la dette qu’ils avaient générée atteignait 16x le PIB qu’ils ont dû se rendre à l’évidence et accepter de faire faillite.

Ce faisant,ils ont refusé de payer leur dette et ce sont les petits épargnants européens qui ont assumé, floués par les beaux discours du « miracle économique islandais » comme on en parlait dans les années 90. A l’époque, l’Islande comportait le plus fort taux de Range Rover par habitants au monde et une Range ça vaut 80’000€. Je connais personnellement quelqu’un qui a perdu 20’000€ dans l’histoire.

A la suite de quoi ils se sont retrouvés au ban des nations. Alors ils se sont retrouvés contraints de négocier avec le FMI et ils sont parvenus à un arrangement à 2 milliards, pas même le quart de leur dette. Et pour la payer,ils ont simplement fait raquer les poissons et les baleines.

Quand même alors, c’est outrageant les conneries qu’on peut lire sur la « réussite » islandaise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench