VIDEO : DEUTSCHE BANK, UN LEHMAN BROTHERS EN PIRE AU COEUR DE L’EUROPE ?

Dix ans après la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers, l’inquiétude gagne les milieux financiers à propos de la Deutsche Bank, un établissement beaucoup plus systémique. [Lire plus…]

Ndlr : Souvenez-vous, je vous tarabuste avec ça régulièrement depuis 2009 en disant que ce truc finira bien par nous péter à la tronche ? Là, ça commence à être sérieusement envisagé. Après la création d’une bad bank pour glisser sous le tapis des milliers de milliards d’actifs toxiques. Après une foultitude de plans sociaux et de réduction de la voilure. Après un certain nombre d’acquisitions pour assainir le bilan et une fusion avec la banque postale allemande pour renforcer le capital… Deutsche Bank va bientôt réaliser sa sortie et faire sauter l’économie mondiale, sauf si l’Allemagne la renfloue.

C’est depuis des années que j’explique que si l’Allemagne a adopté ce comportement pour se désendetter, le sacrifice du social et des infrastructures, le captage de la croissance des partenaires européens par une hégémonie monétaire, bref, le boulet de l’Europe, c’est pour récupérer cette capacité de s’endetter massivement si nécessaire. L’Allemagne pourrait avoir besoin du jour au lendemain d’une somme jusqu’à 1500 milliards pour renflouer Deutsche Bank et ainsi faire porter au peuple allemand (et donc européen, au travers de l’UE et une perte de croissance) les malversations financières de son directeur suisse, Josef Ackermann, complice de la clique en place à l’époque, dont Marcel Ospel, le commanditaire des Alt-A à Fabrice Tourre, les fameux « subprime », qu’il a ensuite importé en Europe et qui ont crashé l’économie mondiale.

Tous ces criminels coulent des jours heureux dans une retraite bien méritée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu