Venezuela. Décidés à venir à bout du régime de Maduro, les États-Unis frappent le pétrole

Les États-Unis ont finalement instauré les sanctions qu’ils menaçaient de mettre en place sur le pétrole vénézuélien. Un pari risqué qui peut mettre le pays en péril, mais qui implique aussi de lourdes conséquences pour Washington. [Lire plus…]

Ndlr : C’est simple, pour mettre fin au problème, Maduro n’a qu’à accepter d’organiser des élections libres, c’est tout. Et alors s’il est bel et bien soutenu par le peuple comme il se l’imagine, alors il sera légitime et plus personne n’aura rien à dire.

Il n’y a pas eu d’élections libres. Les dernières, c’était lors de l’élection des membres du Parlement en 2015. Or la Constitution, que Maduro à renié en imposant une constituante parfaitement illégitime décidée par un référendum grossièrement truqué après son élection grossièrement manipulée, donne bien pouvoir au président du Conseil de prendre le pouvoir par intérim. Constitution qui, je le rappelle, est du fait de Chavez. C’est donc Chavez qui a mis au pouvoir Juan Guaido en prévoyant la possibliité d’une prise de pouvoir illégitime et la possibilité pour le Parlement de rétablir la démocratie.

A noter qu’il n’y a aucun coup d’Etat, il n’est pas question de renverser Maduro, mais de réaliser des élections libres. Si Maduro est réélu, alors le Parlement s’y soumettra.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench