Une Australienne mariée à une Française obtient le droit de résider en Bulgarie

La cour administrative de Sofia a estimé le 29 juin qu’un résident extra-européen a automatiquement son droit de séjour renouvelé s’il est marié avec un résident européen, même si son conjoint est du même sexe. Le mariage homosexuel n’est pas reconnu dans le pays. [Lire plus…]

Ndlr : c’est là qu’on peut trouver les avantages de l’Union Européenne : même si la Bulgarie ne reconnaît pas le mariage gay, officiellement ces deux femmes sont mariées, puisqu’elles le sont dans un pays de l’UE. La Bulgarie est donc obligée d’accepter leur mariage, même gay et même si elle-même ne le reconnaît pas. Par extension, des bulgares allant se marier ailleurs, la Bulgarie serait obligée d’avaliser leur mariage et donc, de facto, de reconnaître le mariage homosexuel.