Un cinquième réacteur nucléaire concerné par des défauts de soudure, cette fois en Normandie

Un cinquième réacteur nucléaire concerné par des défauts de soudure, cette fois en Normandie

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a indiqué à l’AFP, ce jeudi 13 janvier 2022, qu’un réacteur de la centrale de Penly, en Seine-Maritime, présente un « problème de corrosion ». Quatre réacteurs français sont déjà arrêtés depuis le 15 décembre 2021 pour des problèmes similaires avérés ou soupçonnés. [Lire plus…]

Ndlr : La vraie fiabilité authentique des EPR/PER dans toute sa splendeur se vérifie de plus en plus. Voilà pourquoi une part trop grande de nucléaire dans le mix ne peut que nous amener dans le mur. Le nucléaire, en tous cas avec ces technologies du 20e siècle, n’est pas à même de répondre à nos besoins énergétiques, il n’est clairement pas assez fiable.