Finalement, rien ne prouverait que les « bébés CRISPR » risquent de mourir plus tôt – Sciences – Numerama

Une étude avait conclu que l'espérance de vie des « bébés CRISPR », dont les embryons avaient été modifiés génétiquement, risquait d'être réduite. Cette conclusion ne serait valable, car l'analyse contenait des erreurs. Elle a été retirée.

Continuer la lectureFinalement, rien ne prouverait que les « bébés CRISPR » risquent de mourir plus tôt – Sciences – Numerama