Syrie : Lafarge inculpé notamment pour « complicité de crimes contre l’humanité »

Le cimentier franco-suisse Lafarge a été inculpé jeudi, notamment pour « complicité de crimes contre l’humanité », après avoir été accusé d’avoir financé des groupes jihadistes dont l’organisation Etat islamique en Syrie, a-t-on appris de source judiciaire. [Lire plus…]

Ndlr : je rappelle que je soutenais Lafarge et dans l’immédiat, je maintiens cette position. Si j’avais dû faire le choix, j’aurais fait le même. De fermer l’usine n’aurait rien apporté, Daesh, qui n’avait pas vocation à rester bien longtemps,  l’aurait détruite, les locaux n’auraient plus rien eu pour vivre alors que de la laisser ouverte à contraint Daesh a laisser les voies de communication s’ils voulaient pouvoir encaisser leur pitance. Qui n’était d’ailleurs pas bien lourde, quelques millions ce n’est rien quand on brûle autant d’argent dans un conflit. Et maintenant que Daesh n’est plus là, l’usine, elle, est là et fait vivre toute la région et contribue largement à la reconstruction.