Surveillance. Hikvision, de la reconnaissance visuelle chinoise dans les rues de New York ?

Surveillance. Hikvision, de la reconnaissance visuelle chinoise dans les rues de New York ?

Selon le South China Morning Post, la police de New York aurait déployé de la technologie chinoise de reconnaissance faciale. La principale compagnie qui fournissait ces équipements, Hikvision, est aujourd’hui bannie de tout contrat public aux États-Unis. [Lire plus…]

Ndlr : C’est l’exemple type de ce que je dénonce depuis longtemps sur la pseudo éthique des moralisateurs autour du développement de l’intelligence artificielle sur l’armement. Le développement de cette technologie n’aurait pas été possible en Occident, ni en Europe, ni aux USA, parce que « Big brother est contraire à l’éthique »  et ça aurait généré des appels à l’ONU à réguler, des manifestations dans les rues qui auraient même pu être assez virulentes. De fait, la Chine, qui n’a pas ces contraintes, a développé cette technologie, l’exploite et désormais ceux qui n’auraient pas pu la développer l’exploitent aussi au bénéfice des chinois. De facto, les moralisateurs nous ont affaiblis, ont renforcé les adversaires et le pire de tout c’est que ça ne nous épargne pas de ce dont ils veulent nous préserver.

Si nous interdisions les robots-tueurs, ce serait pareil, que ce soient des robots sur le terrain ou des drones en vol. Parce que les interdits ne concernent que ceux qui les respectent. Et ne les respectent que ceux que ça intéresse. Et le fait que ce soit interdit chez nous est une opportunité pour les autres.

Vous ne voulez pas être espionné par votre gouvernement ? Eh bien vous le serez par le gouvernement adverse. Vous ne voulez pas tuer automatiquement ? Eh bien vous serez tué automatiquement.

Dites-vous bien que de tenter d’aller contre le progrès revient à tenter d’empêcher la pluie de tomber. Par contre, c’est le ciel qui peut vous tomber sur la tête.

Laisser un commentaire

Fermer le menu