Spray-on-Fabric : vaporiser des vêtements, c’est possible

Spray-on-Fabric : vaporiser des vêtements, c’est possible

Les vêtements désormais peuvent s’imprimer en 3D ou se projeter directement sur le corps. Voilà qui rend les systèmes de production de vêtements à la demande dans la science-fiction de plus en plus pertinents. Manifestement, ce serait facile à robotiser. Et donc on se met à poil, on entre dans une petite pièce qui nous crée une combinaison, qui lorsqu’elle sera échue on la réintroduit dans le circuit qui la recycle pour en refaire des combinaisons. [Lire plus…]

De moins en moins de matière nécessaire pour de plus en plus d’utilités. C’est ça la transition écologique : consommer de plus en plus d’énergie de plus en plus propre au détriment de la consommation de ressource. Et donc si on consomme de plus en plus d’énergie, c’est de mieux en mieux, on en gaspille de moins en moins. La société exploite mieux l’énergie et la ressource, elle devient sobre… On commence à percevoir ce monde possible et donc la fin du monde actuel, parce que ce qui est possible se produit toujours, c’est une règle de la nature et l’humanité a toujours exploité les possibles.

Des vêtements imprimés en 3D ou directement projetés sur le corps, à partir de fibres synthétiques à base de CO2 ou diverses matières recyclées, ou naturelle, recyclés à l’infini après usage. On ne les lave plus, on les jette et la machine les réutilise.

VIDEO : l’impression en direct d’une robe à la Fashion week sur Bella Haddad :