Scandale Dépakine : des milliers d’enfants atteints de troubles neurologiques

Une récente étude a pu chiffrer le nombre d’enfants atteints de troubles cognitifs graves suite à une exposition, in utero, à la Dépakine, un médicament contre l’épilepsie. Cela concernerait plus de 30.000 enfants. Un chiffre alarmant pour la plupart des femmes qui n’avaient pas été informées des dangers que présentait ce médicament. [Lire plus…]

Ndlr : un excellent article qui reconnaît enfin publiquement qu’on savait dès les années 80 que la Dépakine est très nocive pour les embryons et donc qu’il ne fallait pas la prescrire aux femmes enceintes. Par conséquent, la responsabilité revient bien aux prescripteurs et non pas à Sanofi, parce que de long en large on le dit et le répète à quel point c’est un fantastique médicament. Il n’est pas parfait, mais il n’y a rien d’autre, en tous cas d’aussi efficace. Le procès qu’on lui fait est injuste.