Procès Monsanto: satisfaction en France des anti-glyphosate

Procès Monsanto: satisfaction en France des anti-glyphosate

Les défenseurs de l’environnement saluent unanimement la condamnation de Monsanto. [Lire plus…]

Ndlr : toute une symbolique. Il est évident que le cancer de ce brave Monsieur n’a rien à voir avec son utilisation du RoundUp, surtout sur un si court laps de temps. Mais le fait est que le glyphosate, bien que le moins dangereux de tous les pesticides, est devenu le fer de lance du combat mondial contre les pesticides. A un moment donné, puisque l’industrie, agriculteurs pollueurs compris, ne veut pas comprendre et s’accroche, se débat, pour défendre son poison, il faut bien que des solutions émergent pour s’en débarrasser.

…Mais je reste contre l’interdiction pure et simple du glyphosate, tout simplement parce que sa disparition condamnerait bien trop d’exploitations agricoles. Des dizaines de milliers qui mettraient la clé sous la porte alors que nous n’avons de toute façon personne pour les reprendre.

Les populistes font miroiter que la disparition des pesticides est possible…alors que ce n’est pas le cas. Il est possible d’instaurer une agriculteur capable de s’en passer très largement, mais jamais totalement. Il est également possible de remplacer la plupart des pesticides toxiques par d’autres, qui le sont beaucoup moins. Mais ces produits n’existent pas encore ou alors ils ne sont pas sur le marché ou alors ils coûtent infiniment plus cher. Et les compétences nécessaires chez les agriculteurs sont encore rares. Les dernières générations sont formées pour, la dernière qui arrive n’est formée que dans cette direction, mais il faudra des années avant qu’elle ne soit à même de reprendre les exploitations.

Finalement, se débarrasser de cette saloperie est un combat et dans un combat, il y a nécessairement des morts, toute l’absurdité de l’humanité.

Laisser un commentaire

Fermer le menu