Pour Axel Kahn l’intelligence artificielle atteint un seuil critique

Pour Axel Kahn l’intelligence artificielle atteint un seuil critique

Très intimidé par les « machines à penser », l’homo sapiens va avoir du mal à faire face à l’explosion de l’intelligence artificielle d’autant que, de son côté, il ne cache plus grand-chose de sa vie privée aux cyber-machines du monde virtuel. C’est une partie du diagnostic délivré hier à Bordeaux par le généticien Axel Kahn, qui est aussi un intellectuel bien connu pour son engagement dans les questions de bioéthique. [Lire plus…]

Ndlr : Sauf qu’en réalité, tout Axel Kahn soit-il il a une vision très stéréotypée de la notion d’IA, qui n’existera JAMAIS ou alors pas avant d’ici plusieurs siècles, sous forme de « machines à penser ». L’IA, c’est AVEC nous, nous serons dedans, elle sera autour de nous, pas à côté de nous indépendamment de nous. Les données qui seront à l’origine même de cette cognition proviendront de nous.

Donc, fondamentalement, il a raison, mais sa vision est malgré tout empreinte d’une vision manichéenne de cette IA. En réalité, il n’y aura pas « des » « machines à penser », mais UNE « machine à penser », universelle, intégrale.