Notre-Dame-des-Landes. Quand Françoise Verchère décrit la part d’ombre de la ZAD

Notre-Dame-des-Landes. Quand Françoise Verchère décrit la part d’ombre de la ZAD

Françoise Verchère « conjure ceux qui veulent vivre pacifiquement » de signer le formulaire préfectoral qui ouvrirait la voie de l’apaisement. Figure de la lutte anti-aéroport, elle ne mâche pas ses mots pour déplorer l’attitude de certains zadistes, qui refusent toute concession avant d’avoir pu « changer la face du monde ». [Lire plus…]

Ndlr : Françoise Verchère a depuis officiellement abandonné la lutte en désactivant son compte. Les populismes, les simplismes, les injures des radicaux, qui confinent à au débilisme, l’ont épuisée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu