Notre-Dame-des-Landes. Ils ne décolèrent pas de la « trahison » de Macron

Notre-Dame-des-Landes. Ils ne décolèrent pas de la « trahison » de Macron

[ Lire plus… ]

Ndlr : Il est clair que ces gens sont des victimes qui auront droit à une indemnisation. Ceux qui ont acheté alors que NDDL était prévu, l’ont fait en pensant que l’aéroport tout proche n’était pas gênant puisqu’il serait déplacé. Ceux qui ont acheté avant n’étaient pas encore gênés par l’aéroport, dont le trafic a plus que triplé en 40 ans. L’Etat peut s’attendre à un procès collectif, qu’il perdra, puisqu’ils sont parfaitement légitimes à se plaindre. Et alors chacun aura droit à son indemnité en conséquence du préjudice subi qui pourrait aller de quelques milliers à quelques dizaines de milliers d’euros pour les pires. Ce qui, au final, ne représente pas beaucoup d’argent, au plus quelques dizaines de millions d’euros, une peccadille eu égard au coût de l’abandon du projet que Edouard Philippe n’aura pas manque de prendre en considération. D’autant que cette somme ne sera pas perdue, puisqu’elle servira à l’insonorisation de logements, la pose de murs antibruit, etc. ce qui générera de l’activité.