Mark Zuckerberg défend le modèle Facebook, ouvert à une régulation

Mark Zuckerberg a de nouveau défendu mercredi devant les parlementaires américains le modèle économique de Facebook, empêtré dans un scandale de manipulation et de détournement de données personnelles, tout en affirmant qu’il n’était pas hostile à une régulation de l’internet, l’estimant « inévitable ». [Lire plus…]

Ndlr : il est clair que la régulation est inéluctable. Durant tellement d’années il a été prétendu que ce qui se passait sur internet n’était que virtuel. Non, internet n’est pas virtuel, pas plus qu’une clope ce n’est que de la fumée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu