Manifeste pour une écologie factuelle

Pour des raisons historiques mais également opportunistes, les mouvements et partis écologistes souffrent de ce qui nous semble constituer des défauts importants dans leur dialectique. Il nous apparaît que ces errements amènent parfois à une défense inappropriée de certaines causes, ou à une défense de certaines causes inappropriées. Ce texte vise à créer une prise de conscience chez le lecteur, en particulier s’il possède des convictions écologistes. [Lire plus…]

Ndlr : Voilà qui nous change des populismes primaires rabâchés à longueur d’année par les pseudos écolos. Oui, l’écologie ce n’est pas de « consommer local », « de vivre sans plastique », de « cultiver son jardin », c’est le système qui doit être écologique. Mais c’est sûr, d’entendre un Rabhi nous dire que « cultiver son jardin c’est déjà faire preuve de résistance », c’est tellement joli, tellement populiste, on paierait sa quote-part de « contribution à la pleine conscience » pour l’entendre nous le dire sur scène, tiens.

Laisser un commentaire

Fermer le menu