Madrid décidé à retirer le dictateur Franco de son mausolée

« L’Espagne ne peut pas se permettre des symboles qui divisent les Espagnols », a estimé le premier ministre socialiste Pedro Sanchez. [Lire plus…]

Ndlr : après avoir littéralement botté le cul au dernier franquiste le dictateur Mariano Rajoy, l’Espagne s’apprête à tourner définitivement la page du franquisme, enfin.