L’État français en embuscade pour remettre la main sur ses turbines nucléaires

L’État français en embuscade pour remettre la main sur ses turbines nucléaires

Six ans après la vente décriée du fleuron Alstom à l’Américain General Electric, Bercy et l’Élysée sont à la manoeuvre pour que la France remette la main sur le pole nucléaire et les célèbres turbines Arabelle. [Lire plus…]

Ndlr : Le chantage du lobby du nucléaire, comme de vulgaires petites frappes. Macron avait avalisé la vente de Alstom Energie, une grenade qui a pété dans les mains de GE, lui générant plus de 20 milliards de pertes. Maintenant il y a l’occasion de racheter cette partie, mais le nucléaire en profite pour persister à gêner la transition énergétique. Ces gens démontrent ainsi leur mauvaise foi et leur malhonnêteté.