Le taux de pauvreté a augmenté en France en 2018, selon l’Insee

Les inégalités de niveau de vie ont également augmenté entre les ménages les plus aisés et les plus pauvres. [Lire plus…]

Ndlr : Nous suivons résolument très très exactement le chemin que je prédis depuis toutes ces années. Et plus nous nous accrocherons à lutter contre le chômage et à faire travailler la population et plus ça s’aggravera. Chaque emploi crée ou sauvé, c’est de la dette et/ou de la pauvreté en plus. De plus en plus de et, de moins en moins de ou, de plus en plus de dette et de plus en plus de pauvreté. Depuis toutes ces années que je dis que le modèle obsolète du 20ème siècle est désormais une vieille barque pourrie percée de trous, on en bouche un il en apparaît trois autres et nous n’aurons jamais assez de doigts pour tous les boucher, là nous voyons de plus en plus précisément à quel point c’est le cas.

Chaque année nous apprenons que le taux de pauvreté et l’inégalité ont progressé, alors même que chaque année les mesures de lutte contre la pauvreté et pour l’emploi ou le fonctionnement des institutions sont plus drastiques. On lutte contre le trou de la Sécu, on finance de plus en plus de formations, on durcit le ton contre les chômeurs, on traque les fraudeurs, on gèle les retraites, on transfère de çi ou de là, vers içi ou là… et chaque année chaque mesure apporte son lot de conséquences mortifères, la population est de plus en plus pauvre, finalement le chômage est quand même là, la dépression gagne… et donc plus l’économie ralentit et donc plus il faut de mesures qui ralentiront l’économie…

Tout ceci n’est pas bien grave, il est juste l’heure de la transition sociétale du 21ème siècle, c’est tout.