Le spectre de la récession, un cauchemar pour le gouvernement

Le spectre de la récession, un cauchemar pour le gouvernement

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé que les prévisions de croissance pour 2020 seront inférieures à celles du projet de loi de finances rectificatives, pourtant déjà fixées à -1%. La crainte d’une récession durable se multiplie chez les économistes. [Lire plus…]

Ndlr : Il n’est pas question de spectre, la récession est là, elle est installée et va s’aggraver. Nous aurons au moins le double de perte de PIB que ce qui est perdu jusque-là, peut-être jusqu’à 4%.

Perso, je table sur un coût de cette crise, en raison de ce confinement absurde qui est l’exact contraire de ce qu’il aurait fallu faire, à 500 à 700 milliards, qu’il faudra ajouter à la dette, tout simplement.

Mais ce sera peut-être l’occasion pour la France (et, au-delà, l’humanité) de comprendre l’obsolescence de ce système économique reposant sur l’emploi en socle de la redistribution et qu’alors la #TransitionSociétale de la fin du travail pourra être enfin enclenchée.