Le Salvador se heurte aux réticences de la Banque mondiale dans son projet de donner cours légal au bitcoin

Le Salvador se heurte aux réticences de la Banque mondiale dans son projet de donner cours légal au bitcoin

Invoquant des motifs de transparence et d’impact environnemental, la Banque Mondiale a rejeté, ce jeudi 17 juin 2021, la demande faite par le Salvador. L’Etat d’Amérique centrale souhaitait obtenir de l’aide pour déployer le Bitcoin en tant que monnaie ayant cours légal dans le pays.[Lire plus…]

Ndlr : Ca aurait été une très grosse responsabilité pour la Banque mondiale, c’est clair. Parce que le BTC est un pari. Soit il atteint les sommets que ses aficionados imaginent et alors les salvadoriens sont riches, soit il s’effondre et le peu qu’ils avaient disparaît en fumée. Si la BM avait été impliquée, elle se serait retrouvée contrainte de soutenir l’économie.

Cela dit, le Salvador est une toute petite économie, c’était peut-être aussi l’occasion de tester grandeur nature. Mais il se peut que la BM ait pris peur que du coup d’autres demandent affluent derrière, Equateur, Cuba, puis le Venezuela… L’idée de doter le pays d’une cryptomonnaie n’est en soi pas mauvaise, que ce soit le Bitcoin est assez fantasque.