Le discours poignant du DG de Danone: « Sans justice sociale il n’y aura plus d’économie »

Le discours poignant du DG de Danone: « Sans justice sociale il n’y aura plus d’économie »

Emmanuel Faber, directeur général du Groupe Danone, a délivré un remarquable discours aux étudiants d’HEC pour leur remise de diplôme. Ce partisan d’une approche humaniste de l’entreprise, et fervent catholique, raconte d’abord une anecdote personnelle sur son frère, diagnostiqué schizophrène alors qu’il était encore étudiant à HEC. Cette histoire poignante a nourri chez lui une ouverture sur …
[ Lire plus… ]

Ndlr : Bien sûr, il s’agit de Danone, dont nous savons tous ce qu’il retourne.  …Mais dans le monde actuel, tel qu’il fonctionne, l’entreprise a-t-elle le choix ? D’être pourri aujourd’hui n’est pas véritablement un choix, c’est ça ou périr.  C’est tout le monde qui doit changer, les lois qui doivent changer, les contraintes.  Son discours est une prise de conscience telle que je l’écrivais il y a quelques temps : http://thierrycurty.fr/les-entreprises-privees-ont-elles-des-benefices-publics/ Si la création de richesse n’est pas équitablement repartagée, viendra un jour ou l’Etat, surendetté, ne sera plus à même de couvrir ses obligations régaliennes du droit social et alors les pauvres s’appauvriront et l’économie s’effondrera.  Si les riches veulent devenir encore plus riches, il faut que les pauvres soient moins pauvres, puisque ce sont eux qui sont à l’origine de la richesse. Les pauvres étant les plus nombreux, il n’intéresse personne qu’ils soient pauvres, il vaudrait mieux pour tout le monde qu’ils soient riches.