Le coût climatique des éoliennes n’est pas négligeable

Le coût climatique des éoliennes n’est pas négligeable

Les éoliennes permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre en remplaçant les énergies fossiles, mais elles contribuent au réchauffement à la surface de la Terre, à cause de la façon dont les turbines redistribuent les masses d’air chaud et humide dans l’atmosphère. [Lire plus…]

Ndlr : Rien de nouveau pour moi qui le sait depuis trente ans qu’en Valais en Suisse ils avaient déjà réalisé ce genre d’étude. L’éolien en capturant le vent le ralentit, tout simplement. Les éoliennes ralentissent les masses d’air et donc réchauffent le sol et l’atmosphère. Mais également elles posent des problèmes pour la biodiversité puisqu’elles limitent alors les échanges de graines. Il y a encore seulement quelques jours en arrière, je l’expliquais dans un commentaire, j’ai suscité les rires et les moqueries.

Tout ceci, aussi bien le soutien aux éoliennes que le constat établi ici ne servent qu’à favoriser le nucléaire qui a soutenu massivement l’éolien depuis des décennies, parce qu’il offre les avantages multiples de coûter cher, d’être inefficace et en plus de cumuler les inconvénients : moche, tueur d’oiseaux, attente à la biodiversité, produit des ondes de basse fréquence désagréables, etc. Autant dire qu’on en veut pas. Et grâce à l’intense lobbyisme mené depuis toutes ces années, dans les esprits ENR = éolien = c’est pas demain la veille qu’on pourra se passer du nucléaire = nucléaire encore pour longtemps = lobbyisme du nucléaire pour perpétuer ça.

Si on veut la transition énergétique, il faudrait commencer par interdire purement et simplement l’exploitation de l’éolien comme énergie de masse pour favoriser les vraies énergies renouvelables, qui elles sont peu chères et très performantes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu