L’Assemblée vote largement l’interdiction de la fessée : « On n’éduque pas par la peur »

La proposition ne prévoit pas de nouvelles sanctions pénales car elles existent déjà. Elle a une visée pédagogique et une portée largement symbolique. [Lire plus…]

Ndlr : La fessée n’étant pas une finalité mais un aveu d’impuissance, il est évidemment plus simple de l’interdire que de faire en sorte que les parents n’aient plus à en passer par-là.

Enfin, c’est déjà ça…

Laisser un commentaire

Fermer le menu