La violente charge de 3 administrateurs de l’AFP contre l’Etat après l’élection de Fries

La violente charge de 3 administrateurs de l’AFP contre l’Etat après l’élection de Fries

LETTRE OUVERTE Trois membres du Conseil d’administration de l’AFP dénoncent vigoureusement le rôle joué par l’Etat lors de l’élection de Fabrice Fries, en remplacement d’Emmanuel Hoog, comme PDG de l’AFP. Voici la lettre qu’ils ont adressée à Françoise Nyssen, la ministre de la Culture. [Lire plus…]

Ndlr : Il faut clairement voir dans cet évident clientélisme que je dénonçais dès la nomination des deux nouveaux dirigeants à RadioFrance et l’AFP une volonté politique de museler la démocratie. Emmanuel Macron a déjà limité le temps de parole à la télévision aux petites formations. Il veux réduire le nombre de parlementaires et il a tenté de limiter le nombre d’amendements pour les groupes parlementaires au ratio de leur importance. Là, il a mis en place des vassaux qui contrôleront ainsi les médias officiels.

Laisser un commentaire

Fermer le menu