La France affirme être favorable à une réforme en profondeur de la zone franc, mais c’est aux Etats membres d’en décider

La France affirme être favorable à une réforme en profondeur de la zone franc, mais c’est aux Etats membres d’en décider

(Agence Ecofin) – Venu au Niger prendre part à la réunion des ministres des Finances de la zone franc, le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a affirmé que la France était favorable à une réforme de la zone Franc. [Lire plus…]

Ndlr : Faut imaginer, « la France est favorable »… rien que cette phrase a une connotation incroyablement colonialiste. Bien sûr que ce sont les Etats membres qui décident. Mais ils ne décident pas de ce que la France a décidé. En réalité, ils s’en foutent de l’avis de la France. Et si la France n’est pas d’accord c’est juste un aveu.

« c’est un moyen de stabilité, de lutte contre l’inflation. La zone franc garantit la stabilité. Elle permet un développement économique dans les meilleures conditions possibles »

Ben non, justement pas, ça ne favorise pas le développement économique, bien au contraire.

C’est mécanique, ce n’est pas pour rien que tous les pays de l’UEMOA et la CEMAC se retrouvent bons derniers du classement mondial de l’IDH. Forcément, ils ne peuvent pas émettre librement du crédit, donc pas d’investissement possible, sauf étranger et/ou privé. Et par conséquent la rentabilité de ces investissements s’en va dans les poches des investisseurs au lieu de bénéficier à l’ensemble et permettre plus de crédit.

De fait, on les maintient dans la misère, c’est FACTUEL ET MESURÉ !

Laisser un commentaire

Fermer le menu