Facebook: les parents d’une ado décédée autorisés à accéder à son compte

Facebook: les parents d’une ado décédée autorisés à accéder à son compte

La plus haute juridiction allemande a rendu jeudi un arrêt très attendu sur « l’héritage numérique », donnant raison à des parents qui exigeaient auprès de Facebook d’accéder au compte de leur fille décédée. [Lire plus…]

Ndlr : ENFIN ! Honnêtement, ces gens ont été bien gentils et bien patients avec Facebook. Je pense qu’à leur place, si j’avais perdu ma fille de 15 ans et sachant que Facebook détient son histoire, ses photos et m’y refuse l’accès, je serais allé les chercher avec un fusil. Le fait même que Facebook refuse démontre à quel point le pouvoir de ces géants du net est considérable et doit absolument être combattu. En réalité, l’entreprise n’avait pas à donner son avis, les données comme un journal intime appartiennent à la succession, POINT ! Et l’argument du secret de la communication ne tient pas, puisque Facebook y a accès. La confidentialité n’existe donc pas sur un réseau social et si quelqu’un y tient une conversation, même en privé, elle n’est pas confidentielle. Facebook tente juste de faire croire qu’il existe une confidentialité sur leur réseau social, mais c’est juste de la récupération de la détresse d’une famille, un comportement commercial inacceptable. Maintenant qu’ils ont gagné, ces gens devraient déposer plainte pour chicane abusive et obtenir un dédommagement.