Endiguer la diffusion de la haine sur les réseaux sociaux

Endiguer la diffusion de la haine sur les réseaux sociaux

Editorial. Après la diffusion en direct de la vidéo du massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande, il est urgent de responsabiliser les plates-formes du Web afin qu’elles ne servent pas de caisse de résonances aux propos haineux. [Lire plus…]

Ndlr : OUI, OUI et OUI ! Trois fois oui, au moins ! Depuis le temps que je le dis, que je dénonce l’absurdité de tolérer la diffusion de la haine et les fake news sur les réseaux sociaux qui donnent un tel haut-parleur que la vraie info ne passe plus, ce qui est intolérable. Il est inacceptable que le contraire de la vérité prenne le pas sur la vérité, pas que l’intox soit publié. L’intox passera toujours et fait partie de la communication et même de l’information, elle pousse à s’interroger. Là il s’agit d’un autre problème.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
EnglishFrench