« Effet Boris »? L’emploi britannique continue de défier la morosité

« Effet Boris »? L’emploi britannique continue de défier la morosité

Sur lors des trois mois achevés en novembre, le pays a créé 208.000 emplois de plus que le trimestre précédent, beaucoup plus que prévu par les économistes. Côté salaires, idem, ils ont beaucoup plus progressé que l’inflation. Et alors que la croissance britannique est en berne, le taux d’emploi a atteint un nouveau record historique à 76,3%. Un vrai paradoxe.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Contrats zero heure, temps partiel, c’est la joie au Royaume-Uni..