Depuis 1975, l’humain s’abêtit

Depuis 1975, l’humain s’abêtit

Le quotient intellectuel baisse chez les générations nées après 1975, et des chercheurs norvégiens ont estimé que l’explication la plus plausible était un environnement culturel moins favorable pour les jeunes générations. [Lire plus…]

Ndlr : et c’est faux ! Je le dis haut et fort. C’est parce que les tests de QI reposent sur la naturalité humaine depuis la nuit des temps. C’est-à-dire l’acquis, contenu dans son cerveau, les données et la cognition dont il dispose. Alors que la norme d’analyse devrait changer pour reposer sur la capacité d’analyse et d’accès aux données avec internet. Depuis longtemps des études affirment que l’Homme s’abêtit alors qu’il n’a jamais disposé d’une telle puissance de calcul, qu’il n’a jamais accédé à autant de données, que le commun des mortels n’a jamais pu posséder autant de connaissances d’un simple geste.

C’est une question d’instrument de mesure qui n’est plus adapté.