DELIVEROO, UBER EATS… TOUJOURS PLUS DE CLIENTS SANS GAGNER LE MOINDRE CENTIME

DELIVEROO, UBER EATS… TOUJOURS PLUS DE CLIENTS SANS GAGNER LE MOINDRE CENTIME

La commande en ligne de plats préparés rencontre un succès croissant. Sauf que les plates-formes qui se bagarrent sur le créneau ont des coûts logistiques et marketing énormes. Elles cumulent donc les pertes avec un espoir : être la seule à survivre et régner enfin en maître ! [Lire plus…]

Ndlr : Et ça pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne s’agit pas d’économie collaborative, mais bien d’ultra néolibéralisme du capitalisme sauvage dans ce qu’il a de plus cru qui exploite ces « free lances » dans des conditions plus proches de l’esclavage que de la participation telle qu’elle devrait exister dans une économie du partage. Il ne s’agit rien de plus rien de moins que d’une lutte ultracapitaliste pour le contrôle d’un marché. L’exact antithèse de l’économie partagée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu