Communiqué de la Fédération française du DROIT HUMAIN “L’Église chez elle. L’État chez lui” – 10 avril 2018

Communiqué de la Fédération française du DROIT HUMAIN “L’Église chez elle. L’État chez lui” – 10 avril 2018

NON, Monsieur le Président, votre place n’est pas à la conférence des évêques de France, pas plus qu’elle ne l’était le 7 mars au dîner du CRIF, ou devant la Fédération protestante de France en septembre, ou à la rupture du jeûne au CCMF en juin.
La réception des communautés religieuses à l’Élysée entre bien dans vos fonctions de chef d’État : elles représentent des citoyens. Vous rendre dans leurs locaux vous place en situation de sujétion et cela n’est pas tolérable, eu égard à notre corpus législatif actuel, et notamment à la loi du 9 décembre 1905, dite de « séparation des Églises et de l’État ». [Lire plus…]

Laisser un commentaire

Fermer le menu